Close
    Search for HOT projects, news, and people.
News — 01 February, 2013

A return to Chad three months after the set up of the EUROSHA mapping team

I just landed in Ndjamena (Chad) for HOT. I am joining again the team of mappers of the EUROSHA Chad project that I helped setting up their activities in N’Djamena and Goré last fall (October/ November – see blog post) in close coordination with ACRA and France Volontaires, HOT’s partners on this project. This is an interesting time for the EUROSHA project

Je viens d'atterrir à N'Djamena (Tchad) pour le compte de HOT. J'y rejoins l'équipe de mappers du projet EUROSHA Tchad dont j'avais organisé la mise en place à N'Djamena et Goré à l'automne dernier (Octobre/ Novembre 2012 – voir le billet de blog ici). Cela s'était fait en étroite coordination avec ACRA et France Volontaires, les partenaires de HOT sur ce projet. C'est un moment intéressant pour le projet EUROSHA au Tchad et j'aimerais partager ici quelques résultats majeurs obtenus ces derniers mois par l'équipe dans la constitution de l'écosystème OSM dans ces deux espaces.L'équipe de mappers du projet EUROSHA Tchad, opérant au sein d'un projet commun à ACRA et au UNHCR à Goré, a réussi, en lien étroit avec les staffs ACRA, à réaliser les objectifs principaux du programme de cartographie OSM établi lors la mission de l'automne dernier; Le but des ces activités de collecte de données terrain, de cartographie OSM et de formations est de déployer OSM comme une solution de cartographie adaptée aux besoins en données géogrpahiques d'ACRA et de ses partenaires du système humanitaire (Organisations Internationales, ONG locales et internationales, gouvernement central et local, mondes académiques et de l'entreprise). A terme, ce sera la masse critique d'organisations et d'individus, ayant émergé de cette première phase du projet EUROSHA Tchad, qui continuera ces programmes d'activité et confirmera ainsi au fil du temps l'ancrage du projet OSM dans le sud du Tchad à partir de la tête de pont établie à Goré. C'est cette ville tout entière qui a été cartographiée ainsi que les camps de réfugiées environnants de Amboko, Gondje et Dosseye et leur hinterlands ; dans cet exercice, une attention particulière a été prêtée aux réalisations d'ACRA dans le domaine de l'éducation et l'Eau et l'Assainissement. Des personnels d'ACRA, du UNHCR, du PAM, de CARE ont régulièrement pris part à des formations OSM et des campagnes de collecte de données terrain. La cartographie des camps de réfugiés a été réalisée en associant particulièrement des représentants des communautés des camps formés aux collectes de données propres à OSM.

De manière à renforcer et pérenniser la croissance du projet OSM au Sud du Tchad, un programme de formation spécifique a été établi pour les universités de Moundou, Doba et Sarh, que nous avions approchées durant la mission de l'automne passé. C'est dans ce cadre, que l'équipe a commencé un cycle de cours autour de HOT et OSM auprès des professeurs du Département de Géographie de l'Université de Moundou. Les préparatifs ont été établis pour continuer ce programme et l'étendre aux campus de Doba et de Sarh au cours des trois prochains mois.

A N'Djamena, l'équipe des volontaires et les personnels d'ACRA ont continué leur travail de plaidoyer autour du projet EUROSHA en direction des acteurs gouvernementaux et humanitaires, rapportant régulièrement les progrès réalisés à Goré de manière à pouvoir saisir et réaliser les opportunités qui se présenteraient pour la seconde phase du Projet EUROSHA Tchad. L'équipe a ainsi participé à des événements SIG et Cartographie organisés par COHA et INTERSOS à N'Djamena, riches de possibilités pour la suite du projet OSM. Enfin, dans la capitale tchadienne, l'équipe a consacré des efforts constants à la mise en place d'un programme de formations à destination de l'Association pour le Développement de l'Informatique Libre (ADIL), un groupe actif au Tchad au développement du logiciel libre, ainsi qu'en direction de l'Université de N'Djamena. Ce programme d'activités a commencé hier avec la tenue d'une première cartopartie dans un centre de formation de l'ADIL. Comme à Goré et dans les pays où HOT est déployé, ces formations par le faire conçues selon une approche de formation de formateurs ont été aussi conduites dans le souci d'accélérer la cartographie quartier par quartier de N'Djamena en commençant par le quartier de Sabangali où sont localisés les bureaux d'ACRA ainsi que ce lieu de formation de l'ADIL.

Dans les trois prochaines semaines, nous allons consolider le travail effectué à Goré et commencer un programme similaire à Maro où ACRA et le UNHCR ont aussi un programme commun autour des questions d'Education au sein de camps de réfugiés. Nous allons étendre le programme de cours entamé à l'Université de Moundou aux sites de Doba, and Sarh et N'Djamena. A terme OSM pourrait être un axe fort des enseignements de géomatique dispensés dans les Départements de Géographie et de Sciences Informatiques dans ce réseau d'universités tchadiennes. Enfin, nous continuerons le dialogue entamé autour des réalisations du projet OSM au Tchad qui devrait culminer avec un atelier de restitution du projet EUROSHA Tchad à N'Djamena au sein de la Bibliothèque Nationale. A terme, ceci pourrait favoriser l'adoption d'OSM par des organisations opérant au Tchad et ainsi continuer et étendre la dynamique construite autour d'OSM au Tchad en s'appuyant sur les capacités créées durant les 6 mois du projet EUROSHA au Tchad.

J'aimerais, au seuil de ce billet, remercier nos partenaires dans ce pays, ACRA et France Volontaires, ainsi qu'ECHO qui a financé ces activités. Je voudrais également souligner une fois de plus le travail remarquable conduit par l'équipe de volontaires EUROSHA au Tchad au cours des mois passés. Je souhaiterais enfin introduire Filip et Lenka qui ont rejoint le projet Tchad après la fin de leur mission en République Centrafricaine où ils avaient été préalablement déployés dans le cadre du projet EUROSHA.

Cette phase intéressante du projet EUROSHA n'est pas sans défis et tout soutien sera précieux et bienvenu. Tenez vous informé sur l'actualité du projet sur le terrain sur Twitter hotosm et Facebook hotosm, et, prenez part au projet avec l'équipe sur ses outils de coordination comme le wiki OSM Tchad.

Nico