Close
    Search for HOT projects, news, and people.
News — 07 March, 2013

La communauté Dakaroise est rejoint par de nouveaux mappers

Voilà déjà un mois que j’avais quitté Dakar. Sur place, le projet OSM_SN initié par HOT en mai 2012 avait déjà touché de nombreuses personnes, fin 2012/début 2013, mais beaucoup d’entre eux n’étaient pas résidents de la capitale Sénégalaise, il était donc important de former à nouveau des mappers locaux bien établis. De retour à Dakar le 17 février, une première formation à eu lieu au sein de l’ONG Concept, aux Parcelles Assainies (Pikine, Dakar), offrant un appui au projet OSM dans un lieu clé, plus facile d’accès pour les nombreux habitants de la banlieue Dakaroise, et proche des zones régulièrement innondées pendant l’hivernage.
Le lendemain, retrouvailles avec Amadou Ndong, étudiant en informatique à l’ Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar , fort d’une réelle aisance technique, pédagogue et plein de bonne humeur, il pourra soutenir techniquement la communauté locale et permettra également à ses membres de profiter d’un lieu de travail privilégié, stratégiquement positionné pour les structures académiques avoisinantes.
Deux jours après, c’est à Rufisque que la communauté Openstreetmap Senegal se réunissait, grâce au soutien de la start-up Web Event Rufisque, où Seydou Badiane, membre d’OSM_SN depuis ses débuts, et Ibra Seck (aka Cassis) a animé l’essentiel de la mapping-party, merci à lui!


Seydou et Cassis animant la mapping-party

Enfin la semaine passée fut l’occasion de 5 jours intenses de formation à l’ Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) de Dakar, qui prouve à nouveau son soutien inconditionnel au projet OSM_SN à travers l’investissement de son directeur, Stefano Amekoudi. Cette semaine fut l’occasion de former 23 participants, essentiellement étudiants et chercheurs de l’ Université Cheikh Anta Diop (UCAD).
L’essentiel de la formation fut assuré par Amadou Ndong, précédemment cité, Cheikh Ly technicien en Telecom&Réseaux, Pierre-Christophe Faye du Centre de Calcul de Dakar et Divin Diakouika, étudiant en architecture. Bravo à eux! Cherchant systématiquement à coupler formation et amélioration notable de la carte de base, cette formation était centrée sur la commune de Médina , Dakar. Les personnes formées sont désormais à l’aise avec les outils de collecte de données (GPS, Walking Papers, smartphone), le partage et l’édition des données .gpx et .osm via JOSM, l’utilisation du Wiki, des preset, du Tasking Manager, de plusieurs services Web utilisants la donnée OSM et ont pratiqué les bases de l’assurance qualité (filtres et service Osmose). En parallèle le quartier visé se voit doté de 5200 buildings supplémentaires et de nombreux points d’intérêts (santé, éducation, religion, commerce...). Reste un travail de nettoyage sur la donnée produite avant d’attaquer un nouveau quartier.


Dernier jour à l'AUF avec les étudiants de l'UCAD

La semaine prochaine sera l’occasion de trois jours de formation au BTS de géomatique de G15, pour les 22 élèves de première année déjà présents au Barcamp de Thies, fin décembre 2012 où ils avaient mappé deux jours d’affilé la ville de Thies. J’attaquerai ensuite un nouveau tour des villes sénégalaise où le projet OSM_SN est ancré pour les deux mois de mission restants.

Augustin Doury

Suivez le projet Openstreetmap Senegal (OSM_SN) :