Close
    Search for HOT projects, news, and people.
News — 28 June, 2013

Espace OSM Francophone au Togo à J+4

Le quatrième jour de cette mission de lancement du projet Espace OSM Francophone au Togo s'achève.Avec le soutien de la Direction de la Francophonie Numérique (OIF-DFN) de l'Organisation Internationale de la Francophonie, les membres du WoeLab Lomé de l'Africaine d'Architecture, Amadou Ndong du projet OpenStreetMap Sénégal déployé avec moi sous la bannière de HOT, nous travaillons à l'ancrage du projet OpenStreetMap dans ce pays de l'Afrique de l'Ouest.

Le quatrième jour de cette mission de lancement du projet Espace OSM Francophone au Togo s’achève.

Avec le soutien de la Direction de la Francophonie Numérique (OIF-DFN) de l’Organisation Internationale de la Francophonie, les membres du WoeLab Lomé de l’Africaine d’Architecture, Amadou Ndong du projet OpenStreetMap Sénégal déployé avec moi sous la bannière de HOT, nous travaillons à l’ancrage du projet OpenStreetMap dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest.

C’est le 24 de ce mois qu’Amadou et moi sommes arrivés de Vannes et Dakar à Lomé au Woelab pour y rejoindre ce premier Fablab du Togo qui a été établi il y a un an dans le quartier de Djidjolé au terme de l’ArchiCamp 2012 organisé par l’Africaine d’ Architecture. Dans ce lieu vif et actif s’invente au fil des jours une façon propre de démocratie digitale centrée sur les besoins du quartier et de la ville. En prise direct sur son environnement urbain immédiat le lab fonctionne comme un espace horizontal de formation, de passages, de fabrication, d’incubation de cultures et projets TIC oeuvrant à permettre la réappropriation la plus large possible par tous et toutes.

C’est au forum Innov’Africa de Dakar qu’en Novembre 2012 Augustin et moi avons rencontré Koffi de l’Africaine d’Architecture et Christian Ambaud de l’OIF et qu’est née la volonté de s’appuyer sur le dynamisme du projet OSM Sénégal pour faire émerger une communauté OSM au Togo adossée à un large écosystème. Ce désir d’ OSM ouest africain a donné lieu quelques mois plus tard au projet Espace OSM Francophone qui vise vise à consolider la communauté OpenStreetMap du Sénégal, renforcer celle du Tchad ainsi qu’à créer et dynamiser des communautés OpenStreetMap au Burkina Faso et au Togo via des programmes de formation et de collecte de données destinés à des représentants de structures gouvernementales, acteurs académiques, secteur privé et notamment secteur des TIC, ONG, groupes de la société civile, etc. Espace OSM Francophone est producteur d’espace à deux titres en favorisant le développement de cartographies concrètes de territoires à travers la mobilisation de ressources (cartographie, ingénieurie logicielle, documentation et formation) et le renforcement de la mise en réseau des acteurs de l’écosystème OSM autour de cette initiative de cartographie physique de l’espace francophone. A terme, le projet vise à proposer un modèle de déploiement d’un dispositif de cartographie OSM réplicable dans d’autres pays du Sud membres de l’OIF ou d’autres zones géographiques.

Au terme de ces quatre longues journées force est de constater que la greffe OSM a pris au WoeLab dont les membres se sont appropriés avec enthousiasme les pratiques du projet. Emerge ainsi un premier noyau de mappers grâce à la rencontre de leur envie et au travail humble, constant et patient d’Amadou dont les talents de pédagogue vantés au Sénégal ont ici fait merveille. Collecte, édition, réflexions, invitations, échanges ont ainsi rythmé le temps au Fab tout en permettant à la carte du quartier Djidjolé de s’étoffer malgré les limites de l’accès internet à disposition. De façon parallèle, les efforts de construction de la centralité de ce lieu au sein de la scène des TIC et des SIG de Lomé ont permis de toucher le Département de Géographie de l’Université de Lomé où le projet a suscité un vif intérêt auprès d’étudiants, des enseignants chercheurs de différents laboratoires donnant lieu à des séances d’information et permettant la tenue en semaine prochaine de cartoparties au Campus Francophone Numérique (CFN). Des ateliers techniques sont aussi programmés au sein de l’Office de Développement et d’Exploitation des Forêts du Ministère de l’Environnement après la tenue de trois séances de travail avec les experts de cette structure. Il nous a été possible de renouer les fils d’un dialogue avec le point focal de la gestion des risques et des désastres de la Banque Mondiale portant sur l’usage d’OSM en prévention de crises et de bénéficier ainsi d’introductions auprès d’autres structures de l’Etat pas encore approchées.

[inline:P1000040_1.jpg] (Amadou à la baguette au WoeLab)

[inline:P1000047_2.jpg] (Nicolas avec les géomaticiens de l’ODEF - Office de Développement et d’Exploitation des Forêts)

Il est assez enthousiasmant de voir ainsi OSM prendre forme au Togo et nous laisse penser que la mapping party de demain devrait être un bel événement pour le projet qui devrait voir converger des acteurs des TIC, des cartographes et des curieux appelés par les différents tambours médiatiques dont un show de radio où certains de l’équipe ont pu présenter le projet.

Pour rester au contact de la communauté OSM Togo, des réalisations du projet OSM Togo et de l’initiative Espace OSM Francophone, suivez HOT et OSMTogo sur Facebook et Tweeter.

Nicolas