Close
    Search for HOT projects, news, and people.
News — 31 March, 2014

Réponse à la crise d'Ébola, Afrique de l'Ouest, 2014

L'équipe OpenStreetMap humanitaire agit à titre de contact entre la communauté  d'OpenStreetMap et les humanitaires pour cartographier en détail les différentes villes où les équipes médicales opèrent. CartONG fait le support de SIG pour MSF-CH pour cette opération. Ils ont acheté des images Pléiades pour 3 villes cartographiées au début de cette opération. Nous avons également anticipé les besoins des travailleurs humanitaires et commencé la cartographie pour trois autres villes où l'imagerie Bing est disponible. La réactivité de la communauté OpenStreetMap a été impressionnant avec 244 collaborateurs et près d'un million d'objets édités en 5 jours.
VISOV, un group de volontaires international supporte notre action en faisant le suivi des médias relativement à cet événement. Cette carte synthétise les rapports qu'ils produisent.

VISOV Ebola Follow-up Map

Comme l'épidémie d'Ebola est en pleine expansion dans les pays voisins, les humanitaires ont besoin de différents types d'informations géographiques. Nous avons commencé cette activation en réponse à une demande de CartONG et Médecins sans Frontières (MSF). MSF-CH opérait déjà dans la région et a été invité à répondre à cette urgence humanitaire pour MSF.


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) a également commencé à déployer des équipes la semaine dernière. Les Sociétés de la Croix-Rouge des États-Unis et le Royaume-Uni soutiennent les besoins de SIG des équipes au sol.


L'Organisation mondiale de la santé (WHO) a publié vendredi le 27 mars 2014 Ebola Haemorrhagic Fever in Guinea, Situation report. Ce rapport fournit la liste de plusieurs villes d'intérêt pour la cartographie en réponse à cette épidémie. Depuis le début de l'épidémie, la plupart des cas ont été signalés dans trois districts de la Guinée au sud-est (Guéckédou, Macenta, Kissidougou). Il y a maintenant des cas confirmés dans la capitale Conakry. Le nombre total de cas suspects et confirmés dans cette épidémie en Guinée a augmenté à plus de 100.
L'OMS a alerté les pays riverains de Guinée sur l'épidémie à renforcer la surveillance de la maladie compatible avec une fièvre hémorragique virale, en particulier le long des frontières terrestres. La Sierra Leone et le Libéria ont signalé à l'OMS des cas suspects et des décès compatibles avec l'Ébola parmi les personnes qui avaient voyagé en Guinée avant le début des symptômes. Étant donné que la période d'incubation est de 20 jours, la situation peut changer rapidement. Nous suivons cela et allons ajouter de nouvelles tâches de cartographie en cas de besoin. Nous prévoyons de commencer la cartographie dans la région de Lofa du Libéria qui borde le sud de la zone la plus touchée de la Guinée.


WHO map of Affected Districts


L'effort de cartographie
Comme nous le faisons habituellement pour ces opérations, une  Liste de tâches pour l'épidémie est accessible sur le Gestionnaire des tâches HOT. Cela nous permet de coordonner l'effort de cartographie pour cette activation. Les contributeurs OSM sont invités à sélectionner une tâche et participer à l'appui aux acteurs humanitaires. Une tâche sera ajoutée bientôt pour Mamou. Nous nous attendons également à ajouter des tâches pour les pays voisins où des cas confirmés ont été signalés.

Les contributeurs OSM nous soutiennent de diverses manières autres que la cartographie. Certains lancent des scripts pour mettre à jour les données OpenStreetMap (GPS, Android Osmand et autres formats), font le traitement d'imagerie de traitement ou sont à la recherche d'autre imagerie pour nous soutenir. D'autres services offerts OpenStreetMap sont décrits dans la page wiki pour la Réponse Ebola Afrique de l'oeuest 2014.

ReliefWeb a publié la  Carte de base de Guéckédou de MSF produite à partir des données de la communauté OpenStreetMap.

La réponse des contributeurs OSM a été fantastique. Diverses communautés africaines OSM ont organisé des Carto-Partie pour soutenir cette action. D'autres ont participé aux discussions via notre outil de discussion texte / voix Mumble pour mieux se coordonner.

Certains soutiennent Andrew Buck avec son Projet pour estimer la population des villages à l'aide de la surface des polygones des zones résidentielles. S'il y a des groupes universitaires intéressés à collaborer pour cela, ils sont invités à nous contacter. Dans les zones rurales où aucune imagerie Bing n'est disponible, l'imagerie Landsat préparée par Jean-Guilhem Cailton nous permet de tracer les routes et d'identifier les zones résidentielles. Ceci est fait en utilisant deux bandes différentes de l'imagerie Landsat. Nous demandons aux contributeurs d'encercler les zones résidentielles et de créer un polygone décrivant l'occupation du sol.


Le réseau routier est également une dimension importante de la carte de base. Les images Landsat peuvent être utilisées lorsque l'imagerie Bing n'est pas disponible et le soutien de cartographes expérimentés pour tracer les routes serait la bienvenue.

Les Statistiques cumulatives du 25 au 30 Mars montren l'effort significatif de la communauté OSM: 244 contributeurs OSM, 888 600 objets, 92 900 bâtiments et 3300 polygones de zones d'occupation du sol.

Merci encore à tous les contributeurs.

Coordonnateurs de cette activation de l'équipe humanitaire OpenStreetMap

Pierre Béland
Andrew Buck
Mamadou NDong